Par Kerenn Elkaim, le 11.05.2018 Avant-portrait > Maria Gainza

Avec les fantômes

Maria Gainza. - ROSANA SCHOIJETT

Journaliste et critique d’art, Maria Gainza compose une autofiction, entremêlant ses souvenirs à des toiles d’artistes célèbres.

Le cumul des années et la maladie donnent parfois envie de se retourner sur son passé. Maria Gainza a trouvé une voie atypique. En Amérique latine, son nom est bien connu du monde de l’art. Sa réputation de journaliste et de critique d’art lui octroie une position majeure. Mais qui est vraiment cette Argentine qui travaille pour le supplément culturel du quotidien Página/12? "La réalité ne peut qu

Lire la suite (2 630 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre