Par Anne-Laure Walter, le 10.07.2015 à 15h49 (mis à jour le 10.07.2015 à 16h02) Un premier roman, un jour

Christophe Boltanski, "La cache" chez Stock

Christophe Boltanski - JULIEN FALSIMAGNE

Tous les jours pendant l’été, Livres Hebdo présente un premier roman de la rentrée littéraire. Aujourd'hui, La cache, signé par le reporter à L'Obs Christophe Boltanski, une histoire de sa famille d'artistes et d'intellectuels venus d'Odessa.

"Je ne les ai jamais vus sortir à pied seuls ou même de conserve". C’est la première phrase de La cache, premier roman du journaliste et grand reporter à L'Obs, Christophe Boltanski à paraître le 19 août chez Stock.

La cache raconte l'histoire d'une famille d'artistes, de sociologues, de romanciers: celle des Boltanski. Une balade dans les pièces d'un logement dévoile plusieurs personnages, à commencer par le grand-père. Pendant la Seconde Guerre mondiale, celui-ci a vécu deux ans dans une minuscule cachette le contraignant à adopter une position qui n'était ni debout ni couchée.

Dans l'avant-critique parue dans Livres Hebdo le 29 juillet, Alexandre Fillon explique que "Rien n’est simple chez les Boltanski dont le mode de fonctionnement saisit le lecteur. Christophe Boltanski ne juge pas, il préfère montrer."

Stock est l'un des rares éditeurs à donner sa chance à deux primo-romanciers. La maison éditera aussi pour cette rentrée, Les bannis, le premier texte d'un autre journaliste, Laurent Carpentier, qui officie au service culture du Monde.
close

S’abonner à #La Lettre