Daniel Besace, "Cachalot" chez Riveneuve | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 23.08.2018 à 14h30 Un premier roman par jour

Daniel Besace, "Cachalot" chez Riveneuve

DR/RIVENEUVE

Pendant l’été, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée littéraire 2018. Avec Cachalot, Daniel Besace livre un voyage initiatique inspiré de Moby Dick

"Vois! Regarde! Les images diffusées: ce camion blanc avançant dans la foule et dévorant les corps; le conducteur relançant sa machine quand elle ralentit, détruisant, la vie." Après l’attentat de Nice, le 14 juillet 2016, le narrateur, choqué, embarque sur son voilier. En solitaire, il traverse la Méditerranée pour rejoindre les Açores, à la recherche d’un monstre à terrasser, comme une image du mal qui ronge notre société. Pendant son voyage, il croise des animaux doués de parole, des migrants morts et vivants, ainsi qu’un vaisseau fantôme. 

Inspiré de Moby Dick, le premier roman de Daniel Besace livre un voyage initiative et un conte philosophique sur notre société. Cachalot paraîtra chez Riveneuve le 30 août. 

Né en 1970 à Brest, Daniel Besace devient mousse à 16 ans et fait le tour du monde comme timonier, marin qui participe à la conduite d’un bateau, sur un navire militaire. A 27 ans, il marche de Bayonne à Saint-Malo en quarante jours, ce qu’il raconte dans son récit de voyage, Océan. Son ouvrage est paru chez Carnets-Livres, maison d’édition qu’il a fondée en 2005 avec Francine Chatelain. Leur structure fabrique environ 100 livres à la main chaque mois. 
 
close

S’abonner à #La Lettre