A l’heure où disparaissent les derniers témoins de la barbarie nazie, les écrivains Elisabeth Brami, Alexandre Jardin, Alice Zeniter, Noëlle Châtelet et Mazarine Pingeot croisent leurs réflexions et dialoguent avec Charles Palant, rescapé des camps de la mort, dans Croire au matin (Calmann-Lévy, 17 janvier). Introduit par Laurent Piolatto, délégué général de l’association Lire et faire lire, ce te

Lire la suite (100 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre