Par Léopoldine Leblanc, le 13.07.2017 à 11h52 (mis à jour le 13.07.2017 à 12h00) Un premier roman par jour

Elisa Fourniret, "Comme une grande" chez Mauconduit

Elisa Fourniret - BASILE CORNU/MAUCONDUIT

Durant l’été, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée littéraire 2017. Aujourd’hui, Comme une grande d’Elisa Fourniret, à paraître le 22 août chez Mauconduit.

L’héroïne du premier roman d’Elisa Fourniret, à paraître le 22 août chez Mauconduit, virevolte au cœur de l’Est parisien et s’évertue à tout mener de front, Comme une grande, comme l’indique justement son titre.

La quarantaine, mère quittée par son compagnon, la narratrice revient sur son passé, ses joies, ses déceptions, évoque ses rencontres, fait le point, et reprend sa course. "On suit cette aventurière de la vraie vie le plus souvent le sourire aux lèvres et le cœur parfois serré", écrit Véronique Rossignol dans son avant-critique pour Livres Hebdo. Se relever après une rupture, reprendre les rencontres, éduquer son enfant malgré les difficultés financières, et tout simplement conserver l’énergie d’avancer, sont les péripéties quotidiennes de cette femme au ton vif et libérée. Un roman énergique, qui dresse le "portrait d’une quadragénaire débridée au milieu du gué", résume Véronique Rossignol.

On ne peut s’empêcher de discerner des similitudes entre la narratrice et son auteure. À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD), à Paris. La primo-romancière revient avec légèreté sur les "deux-trois métiers de qualité" qu’elle a exercés à la sortie de l’université Sorbonne-Nouvelle. "Fallait bien s’essayer à la vraie vie", glisse-t-elle en commentaire de son parcours singulier.
close

S’abonner à #La Lettre