Par Livres Hebdo, avec Elisabeth Collin-Canto à Montauban, le 03.06.2016 à 00h17 (mis à jour le 03.06.2016 à 13h48) - 1 commentaire Cyclo-biblio 2016

Elisabeth Collin-Canto: "Mon premier #cyclobiblio!"

Elisabeth Collin-Canto et la fanfare

Du 1er au 7 juin, un participant au Cyclo-biblio 2016 livre ses impressions sur sa journée, entre vélo et visite de bibliothèques, de Toulouse à Bordeaux. Elisabeth Collin-Canto, Responsable BU STAPS et service accueil des publics SCD Paris Descartes, raconte cette aventure sportive... et humaine.

Au départ ce sont 53 bibliothécaires et amoureux des bibliothèques  fringuants et motivés pour traverser le Sud Ouest d'Est en Ouest à la force du mollet...

On y trouve un savant mélange de bibliothécaires en tout genre : bibliothécaires universitaires, de lecture publique, femmes, hommes, jeunes et moins jeunes...

Ce matin, c'est le tour de table pour présenter nos attentes, nos questions. On s'interroge sur l'avenir des bibliothèques, sur comment dépoussiérer l'image des bibliothèques et des bibliothécaires, on avoue ne pas avoir aimé lire jusqu'à 18 ans mais avoir ensuite découvert ce plaisir grâce à un bel accueil en bibliothèque.

Cyclobiblio c'est aussi pour certains retrouver de l'énergie pour proposer de nouveaux projets, récolter de nouvelles idées pour se donner confiance... On se demande aussi si l'innovation est compatible avec notre statut de fonctionnaire.

La fanfare accueille les cyclothécaires à Montauban - ELISABETH COLLIN-CANTO

On est tous ensemble aujourd'hui à Cyclobiblio, mais de catégories différentes, avec une voix plus ou moins audible dans nos structures...

Après 60 kilomètres d'effort, nous sommes accueillis en fanfare à Montauban, ville "sportivolittéraire" et on y découvre avec amusement des bibliothécaires festifs dansant en gilet jaune et shorts cyclistes...
Se lancer dans cyclobiblio c'est se lancer dans une aventure humaine et sportive ou il n'est indispensable ni d'être cycliste ni d'être bibliothécaire !!!

En selle !!!

1 commentaire déjà posté

Pablo - il y a 1 an à 23 h 08

Elle est bien loin l'image austère de la bibliothécaire de mon enfance ! La nouvelle vague déferle sur le Sud Ouest. Bravo aux organisateurs et bravo aux participants !

close

S’abonner à #La Lettre