Par Isabel Contreras, le 26.10.2017 à 12h30 (mis à jour le 26.10.2017 à 13h00) Proclamation

Jean-René Van der Plaetsen reçoit le prix Jean Giono 2017

Jean-René Van der Plaetsen - PHOTO J.-F. PAGA/GRASSET

Le journaliste et auteur a été recompensé pour son essai littéraire, La nostalgie de l'honneur, paru chez Grasset.

Le prix Jean Giono a été remis, jeudi 26 octobre, à la Maison de l'Amérique latine à Paris, à Jean-René Van der Plaetsen pour La nostalgie de l'honneur, paru le 6 septembre chez Grasset. Le lauréat, encore en lice pour le Renaudot essais et l'Interallié, était en compétition face à Olivier Guez (La disparition de Josef Mengele, Grasset) et Frédéric Verger (Les rêveuses, Gallimard).

Directeur délégué de la rédaction du Figaro Magazine, Jean-René Van der Plaetsen évoque les conversations avec son grand-père, le général Crépin, sur ses souvenirs de la Résistance et de la guerre, et sur les valeurs du courage, du mépris de l'argent, de la carrière et de la fidélité. L'auteur s'interroge sur l'oubli contemporain de l'intérêt général, du souci d'autrui, du respect du passé et de la grandeur.

Créé en 1990,  doté de 10 000 euros, le prix Jean Giono est soutenu par la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent. Il distingue "un ouvrage de langue française faisant une large place à l’imagination dans l’esprit de Jean Giono". Le jury est composé de Tahar Ben Jelloun, Paule Constant, David Foenkinos, Franz-Olivier Giesbert, Gilles Lapouge, Pierre Pain, Marianne Payot, Franco-Maria Ricci, Yves Simon et Frédéric Vitoux.

En 2016, le jury avait distingué Alain Blottière pour Comment Baptiste est mort (Gallimard).
close

S’abonner à #La Lettre