Par Vincy Thomas, le 04.04.2018 à 17h24 (mis à jour le 04.04.2018 à 18h00) Création

La Brasserie Barbès créé son Prix littéraire

La Brasserie Barbès à Paris

7 livres sont en compétition pour ce nouveau prix qui désignera le 5 juin la meilleure œuvre littéraire inspirée de l'univers de la musique.

La Brasserie Barbès, lieu "hype" du quartier de la Goutte d'or à Paris, entre les magasins Tati et le cinéma Louxor, a décidé de se lancer dans les Prix littéraires. Un jury de 11 membres, une sélection de 7 titres: le prix de la Brasserie Barbès, qui sera décerné le 5 juin, a été imaginé par Jean Vedreine, propriétaire des lieux, collectionneur et passionné de musique. Le prix récompensera l'auteur d'un ouvrage mettant la musique à l'honneur. 

Antoine de Caunes présidera le jury qui sera composé des écrivains Laurent Chalumeau, Frederika Amalia Finkelstein, Yannick Haenel, l'écrivain, blogeur et éditeur (Editions de la Goutte d'or) Johann Zarca, prix de Flore 2017, de l'éditeur John Jefferson Selve, des journalistes Laurianne Melierre et Alice Pfeiffer, de la musicienne Tatiana Mladenovitch, de la productrice Binetou Sylla et du responsable musical à Médiathèque des Halles Damien Poncet.

Les sept livres en lice font la part belle aux petits éditeurs:
  • La Disparition de Karen Carpenter de Clovis Goux (Actes sud)
  • Jewish Gangsta: aux origines du mouvement goon de Karim Madani (Marchialy)
  • New Moon: café de nuit joyeux de David Dufresne (Seuil)
  • La Rumeur: il y a toujours un lendemain de Hamé et Ekoué (L'observatoire)
  • Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) d’Antoine Couder (Mediapop)
  • La ballade silencieuse de Jackson C. Frank de Thomas Giraud (La contre-allée)
  • La B. O. de ma jeunesse d’Alexis Ferro (Anne Carrière)
close

S’abonner à #La Lettre