Par Claude Combet, le 14.04.2016 à 17h18 (mis à jour le 14.04.2016 à 18h14) ROYAUME-UNI

La dernière sélection du Man Booker International Prize 2016

Orhan Pamuk - PHOTO C.HÉLIE/GALLIMARD

José Eduardo Agualusa, Elena Ferrante, Han Kang, Orhan Pamuk, Robert Seethaler et Yan Lianke figurent sur la dernière liste.

Le prestigieux prix littéraire britannique, sponsorisé par la société d’investissements britannique Man Group, a dévoilé sa dernière sélection de six titres concourant pour le Man Booker International Prize 2016, qui sera décerné le 16 mai lors d’un dîner de gala au Victoria and Albert Museum de Londres. Les trois auteurs traduits du français, Maylis de Kerangal, Fiston Mwanza Mujila et Marie NDiaye sont sortis de la liste, mais la mystérieuse auteure italienne Elena Ferrante y figure toujours.

La sélection
- A General Theory of Oblivion, de José Eduardo Agualusa (Angola), traduit par Daniel Hahn chez Harvill Secker (Anne-Marie Métailié, 2014)
- The Story of the Lost Child, d’Elena Ferrante (Italie), traduit par Ann Goldstein, chez Europa editions (Gallimard, 2014, Folio, 2016)
- The Vegetarian, de Han Kang (Corée), traduit par Deborah Smith, chez Portobello Books (Le Serpent à plume, 2015, Le Livre de Poche, 2016)
- A Strangeness in My Mind, d’Orhan Pamuk (Turquie), traduit par Ekin Oklap (Faber & Faber)
- A Whole Life, de Robert Seethaler (Autriche), traduit par Charlotte Collins chez Picador (Sabine Wespieser, 2015)
- The Four Books, de Yan Lianke (Chine), traduit par Carlos Rojas chez Chatto & Windus (P. Picquier, 2015).

Le Man Booker International Prize a fusionné en 2015 avec The Independant Foreign Fiction Prize et il est désormais attribué chaque année à un livre traduit en anglais et publié en Grande-Bretagne (entre le 1er janvier 2015 et le 30 avril 2016 pour cette édition). Chacun des finalistes partagera 1 000 £ (1 300 €) avec son traducteur. Tandis que le lauréat 2016 et son traducteur recevront chacun 25 000 £ (32 000 €).

La librairie Shakespeare & Co à Paris organisera le 18 avril une lecture musicale des titres de la sélection tandis qu’auront lieu à Londres une conférence sur la traduction à la librairie Foyles le 12 mai et une soirée à la British Library  le 15 mai, avant la proclamation le 16 mai.
close

S’abonner à #La Lettre