Par Tristan de Bourbon, à Londres, le 14.03.2017 à 11h47 (mis à jour le 14.03.2017 à 12h59) Angleterre

A la foire de Londres, la politique reste au centre des discussions

L'entrée de la foire de Londres, le 14 mars 2017 - ALW

A la veille de la foire du livre de Londres, l’Institut français de Londres et New Books in German, qui promeut la traduction de livres écrits en langue allemande, ont organisé lundi 13 mars leur première discussion triangulaire franco-germano-britannique.

A la veille de l’ouverture de la London Book Fair, une centaine de personnes se sont réunies pendant trois heures à l’Institut français pour discuter des tendances actuelles de l’édition. Indéniablement, le Brexit, l’élection américaine et la montée du Front national, révélateurs d’un monde occidental en plein tâtonnement, ont affecté les choix d’un nombre certain d’éditeurs.
 
Séverine Nikel, la... Lire la suite (3 220 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre