Par Jean-Claude Perrier, le 13.10.2017 25 octobre > Biographie illustrée France > Dominique Bona

La grande ensorceleuse

Dominique Bona - ASTRID DI CROLLALANZA/FLAMMARION

Dominique Bona éclaire d’un jour nouveau la vie de Gala, muse et épouse d’Eluard puis de Dali.

Gala appartient, à sa façon, à l’aventure surréaliste, et, partant, à l’histoire littéraire et artistique du XXe siècle même si, contrairement à ses quelques consœurs agrégées à ce "club d’hommes" (Dora Maar, Dorothea Tanning, Toyen, Joyce Mansour, Leonor Fini à ses débuts…), elle n’a ni écrit, ni peint. Elle a inspiré plusieurs des créateurs du groupe, qui ont succombé à sa beauté, à son charme,

Lire la suite (2 100 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (15 articles)

close

S’abonner à #La Lettre