Le boxeur et l’infirmière | Livres Hebdo

Gaïa publiera le 2 mai Le blues du boxeur de Michael Enggaard, traduit du danois par Susanne Juul et Bernard Saint Bonnet, les fondateurs de la maison. Salué par toute la presse scandinave, ce premier roman à la fois cru et drôle, que l’éditeur compare au Mec de la tombe d’à côté de Katarina Mazetti, met en scène la rencontre de Frank, ex-boxeur devenu carrossier, et d’Ellen, infirmière à domicile

Lire la suite (10 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Thématique

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre