Le diable au corps 2.0 | Livres Hebdo

Par Jean-Claude Perrier, le 11.05.2018 24 mai > Premier roman France > Léo Fourrier

Le diable au corps 2.0

FRANCESCA MANTOVANI/GALLIMARD

Léo Fourrier revisite les codes de la littérature libertine, dans un goût très contemporain.

Né en 1995, Léo Fourrier est déjà plus âgé que Radiguet quand il est mort, en 1923. Mais son "héros" et narrateur, dont on ne connaîtra jamais le prénom, est plus jeune que celui du Diable au corps. A 16 ans à peine, c’est le fils émancipé de bourgeois partis vivre en Guyane, et qui le croient poursuivant bien tranquillement ses études. En fait, homosexuel assumé, il passe sa vie dans le Milieu (l

Lire la suite (1 980 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Thématique

Livre cité (1)

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre