Par Vincy Thomas, avec vt, avec afp, le 20.10.2012

Le Festival du Polar, en danger, décerne ses prix

Karine Giebel à la remise des prix de Cognac

Alors que le Festival s'inquiète sur son avenir, il a récompensé Karine Giebel, Peter May, Bertrand Puard et deux BD parues chez Casterman.

Karine Giebel a reçu vendredi 19 octobre à Cognac le prix du meilleur roman français ou francophone du festival Polar pour Juste une ombre (Fleuve Noir), paru en mars dernier.

Le thriller s'est vendu à plus de 18 000 exemplaires, selon les chiffres d'Ipsos/Livres Hebdo. Karine Giebel est une habituée du festival, qui lui a déjà décerné deux prix. Les Morsures de l'ombre (Fleuve Noir, 2007) avait r Lire la suite (1 790 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

Thématique

Auteurs cités (3)

close

S’abonner à #La Lettre