Par Clarisse Normand, le 29.08.2017 à 20h09 (mis à jour le 29.08.2017 à 21h00) Littérature

Le Furet du nord attribue son premier Prix première plume

Evelyne Pisier et Caroline Laurent - DR

Pour la première édition de son Prix première plume, dédié aux premiers romans de la rentrée littéraire, le Furet du nord a choisi de récompenser Et soudain, la liberté, d'Evelyne Pisier et Caroline Laurent.
 

Pour la première édition du Prix première plume, qu'il a créé en partenariat avec le Crédit agricole du nord, un de ses actionnaires minoritaires, afin de récomenser un premiers roman de la rentrée littéraire, le Furet du nord a couronné Et soudain, la liberté, d’Evelyne Pisier et Caroline Laurent (Les Escales).

Commencé à quatre mains et terminé, après le décès brutal d’Evelyne Pisier, par son éditrice Caroline Laurent, l’ouvrage relate l’histoire d’Evelyne Pisier et de sa mère, deux femmes en quête de la liberté après leur fuite en pleine guerre d’Indochine. Mais il évoque aussi les relations d’amitié qui se sont créées entre les deux co-signataires du livre.

Choisi par un jury composé de quatre libraires de l’enseigne, d’un lecteur adhérent du Furet et de cinq collaborateurs du Crédit Agricole, le titre lauréat était en lice avec quatre autres ouvrages: Ma reine de Jean-Baptiste Andréa (L’Iconoclaste), Imago de Cyril Dion (Actes Sud), Ces rêves qu’on piétine de Sébastien Spitzer (L’Observatoire) et Mon gamin de Pascal Voisin (Calmann-Lév).

Annoncé mardi 29 août, le prix, doté de 1000 euros, sera remis le 14 septembre à Caroline Laurent lors de la Grande soirée rentrée littéraire proposée par le Furet à Lille.
close

S’abonner à #La Lettre