Par Isabel Contreras, le 24.05.2017 à 18h16 (mis à jour le 29.05.2017 à 10h38) Récompense

Le Prix Littérature-Monde sacre Anna Moï et Abdelaziz Baraka Sakin

Anna Moï et Abdelaziz Baraka Sakin - DR/WOLFGANG TANER

Le jury du prix Littérature-Monde distingue Anna Moï pour Le venin du papillon (Gallimard), ainsi que l’écrivain soudanais Abdelaziz Baraka Sakin pour Le messie du Darfour (Zulma).

Pour sa quatrième édition, le prix Littérature-Monde récompense l’auteure d’origine vietnamienne Anna Moï pour son dernier roman, Le venin du papillon, paru en février chez Gallimard. Le prix Littérature-Monde étranger revient, quant à lui, à l’auteur soudanais Abdelaziz Baraka Sakin pour Le Messie du Darfour paru en août dernier chez Zulma.

Dans Le venin du papillon, Anna Moï retrace l'enfance et l'adolescence de Xuân, fille d'un officier excentrique et rebelle à la fin de la période coloniale française et durant la guerre américaine. De courts chapitres permettent de suivre son évolution auprès de sa famille. A l'adolescence, elle est initiée à la sexualité par Edgar, un énarque bien plus âgé qui travaille pour les renseignements français.

Le Soudanais Abdelaziz Baraka Sakin narre dans son premier roman Le messie du Darfour l’histoire d’Abderahman, une jeune Soudanaise qui épouse un idéaliste enrôlé dans l’armée à qui elle demande de la venger des milices janjawids. L’ouvrage a déjà été distingué en 2016 par le Prix du livre d’humour de résistance.

Créés par l’association Etonnants voyageurs et l’Agence française de développement (AFD), les prix Littérature-Monde 2017 seront remis aux lauréats le samedi 3 juin au Café littéraire du festival de Saint-Malo Etonnants Voyageurs. Chaque prix est doté de 3000 euros.

Le jury est composé des écrivains Paule Constant, Ananda Devi, Nancy Huston, Dany Laferrière, Michel Le Bris, Atiq Rahimi, Jean Rouaud et Boualem Sansal.
close

S’abonner à #La Lettre