C’est curieux comme un roman historique peut virer à la science-fiction. Avec Alan Turing (1912-1954) pour personnage central, il fallait s’y attendre. L’inventeur de l’ordinateur et précurseur de l’intelligence artificielle avait de quoi séduire Laurent Alexandre et David Angevin, déjà auteurs de Google démocratie (2011) et Adrian, humain 2.0 (2013), deux romans d’anticipation parus chez Naïve.

Il

Lire la suite (1 390 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre