Par Véronique Heurtematte, le 05.05.2015 à 16h11 (mis à jour le 05.05.2015 à 17h00) Social

Les bibliothécaires parisiens saisissent le tribunal administratif

Des bibiothécaires parisiens, dont ceux de la bibliothèque Marguerite Yourcenar dans le 15e arrondissement, demandent à bénéficier des mêmes primes que leurs collègues travaillant en "zones urbaines sensibles". - O. DION

Une centaine d’agents en poste dans les bibliothèques de la capitale réclame l’application d’une décision du Conseil d’Etat qui a statué que la prime pour les personnels travaillant dans les "zones urbaines sensibles" pouvait être attribuée à ceux qui exercent à proximité et desservent potentiellement les mêmes publics.

Plus de cent bibliothécaires parisiens ont déposé fin avril un dossier au Tribunal administratif afin d’obtenir la prime "NBI" (Nouvelle bonification indiciaire), destinée aux agents desservant les habitants des zones urbaines sensibles (ZUS).
 
Actuellement seuls les personnels de cinq bibliothèques parisiennes bénéficient de cette prime, d’un montant compris entre 45 et 90 euros en fonction de ... Lire la suite (960 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre