Par Fabrice Piault, le 23.02.2016 à 16h43 (mis à jour le 01.03.2016 à 16h13) Bande dessinée

Les éditeurs menacent de boycotter le Festival d'Angoulême

Le Festival d'Angoulême en janvier 2015 - (C) OLIVIER DION

Les éditeurs de bande dessinée du Syndicat national de l'édition et du Syndicat des éditeurs alternatifs réclament, mardi 23 février dans un communiqué, une "refonte radicale" du FIBD, conduite par un médiateur dont ils demandent la nomination par la ministre de la Culture.

Dans un communiqué rendu public mardi 23 février sous le titre "Sauvons le festival d'Angoulême", 41 éditeurs de bande dessinée du Syndicat national de l'édition (SNE) et du Syndicat des éditeurs alternatifs (SEA), annoncent qu'ils ont "décidé de ne pas participer à la prochaine édition du FIBD si une refonte radicale n'est pas mise en œuvre dans les meilleurs délais".

Les signataires ... Lire la suite (3 090 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (2 articles)

close

S’abonner à #La Lettre