Par Anne-Laure Walter, le 19.02.2014 à 12h05 (mis à jour le 20.02.2014 à 18h35) - 26 commentaires Jeunesse

Les professionnels du livre à poil contre la censure

Des acteurs du livre du Nord-Pas-de-Calais (libraires, éditeurs...) ont décidé de poser nus pour une photo en réponse à la polémique autour du livre pour enfants “Tous à poil”. - © CHARLES DELCOURT - LIGHT MOTIV

Quatorze libraires, bibliothécaires, organisateurs de salons et éditeurs du Nord-Pas-de-Calais posent nus, cachant leurs parties intimes avec des livres en réponse aux attaques dont des ouvrages pour enfants ont été récemment l’objet.

En réponse aux critiques du président de l’UMP Jean-François Copé visant l'album de Claire Franek et Marc Daniau Tous à poil! (Rouergue), quatorze acteurs du livre dans le Nord-Pas-de-Calais ont posé nu, “habillés” uniquement de livres pour la jeunesse, pour une photo diffusée sur les réseaux sociaux avec un communiqué mardi 18 février au soir.

“Tous à poil contre la censure! A poil l'éditeur, à poil le libraire, à poil les associations, à poil le représentant, à poil l’organisateur de festival!, affirment-ils dans le communiqué envoyé par l’association Libr’Aire, libraires indépendants en Nord-Pas-de-Calais. A poil pour montrer notre soutien aux auteurs et aux livres injustement attaqués, A poil pour soutenir ces œuvres qui ouvrent les imaginaires, les horizons et les débats.”
On est prêts à oser un peu le ridicule pour défendre nos idées Emily Vanhée
Sur la photo posent François Annycke, directeur du salon du livre d’expression populaire et de critique sociale, Soazic Courbet, de la librairie Dialogues Théâtre, Mikaël Deren et Virginie Deschler, de la librairie Au Temps Lire, Môn Jugie, de la librairie internationale V.O, Eric Le Brun, des éditions Light Motiv, Aurélie Olivier, fondatrice de l’association “Littérature, etc.”, Gonzague Steenkiste, de la librairie Le Bateau Livre, Dominique Tourte, des éditions Invenit, Charlotte Valois, de la librairie Tirloy, Emily Vanhée, de la librairie Les Lisières et présidente de l’association Libr’Aire, Boris Vanhelst, attaché commercial Harmonia Mundi Livres, Benoît Verhille, des éditions La Contre Allée, également président de l’association des éditeurs du Nord-Pas-de-Calais, ainsi qu’Estelle Vilcot, la secrétaire générale de l'association.

“L'idée c'était de réagir face à toute la polémique qu’il y avait au sujet des livres jeunesse. On est plusieurs acteurs du livre en Nord/Pas-de-Calais à avoir été un peu choqués”, a expliqué à l'AFP Emily Vanhée, présidente de l’association Libr’Aire et libraire à Roubaix.

“On soutient aussi ces éditeurs, ces auteurs, qui ont aussi le courage de prendre parti. Le livre n’est pas quelque chose qu’on peut censurer. On est prêts à oser un peu le ridicule pour défendre nos idées”, a-t-elle ajouté.

26 commentaires déjà postés

Hervé - il y a 1 an à 13 h 31

Des livres jeunesse en guise de cache-sexe et des bibliothèques vides... Je ne sais pas qui a "pensé" cette photo, mais c'est particulièrement raté.

dvdbdn - il y a 1 an à 15 h 37

Au contraire, puisque selon l'actualité récente, les livres jeunesse devraient servir à exprimer notre propre pudeur !

Kiki O - il y a 1 an à 19 h 02

Ah ? La bibliothèque vide, ressemble à celle que nous pourrons voir, une fois que le GRAND l'autodafé aura eu lieu. BRAVO MEDAMES, MESSIEURS, le CHIEN ! Il n'y a rien de ridicule à défendre la LIBERTE !!! Qui sont ces gens qui veulent nous en priver ?

GONICHE - il y a 1 an à 15 h 44

Merci de votre initiative. Merci pour notre public jeunesse. C'est drôle et courageux.

nathalie - il y a 1 an à 16 h 51

vous êtes loin d'être ridicule bravo pour votre initiative ! bravo pour la photo .

Jonas - il y a 1 an à 17 h 03

"On est prêts à oser un peu le ridicule pour défendre nos idées" Être ridicule pour défendre une idée ridicule, ce n'est pas être ridicule, c'est être imbécile.

effix - il y a 1 an à 17 h 27

parce que l'idée est ridicule ? défendre la liberté d'expression, est ridicule ? qui est l'imbécile ?

Kiki O - il y a 1 an à 19 h 07

"C'est celui qui dit, qui y est" proverbe de récré de primaire... CQFD. Et se poser les bonnes questions effix, ça c'est malin !!!!

Frank - il y a 1 an à 21 h 52

L'idée est non seulement ridicule mais c'est abjecte... Et la liberté de vous informez correctement? Le dromadaire Copé sort du placard un livre qui n'a rien a voir avec la théorie du genre, alors c'est bon la théorie du genre n'existe plus... C'est une idée ridicule, hors sujet, comme Copé quoi, le ridicule des uns attire le ridicule des autres...

Aurore - il y a 1 an à 17 h 39

Bravo ! Vous êtes au poil !

mateo - il y a 1 an à 19 h 00

Très belel initiative : Ce ne sont pas des rétrogrades frustrés qui vont dicter la loi.

Scarpia - il y a 1 an à 09 h 46

"Rétrogrades frustrés", Christian Flavigny appréciera ! Il toujours plus facile d'insulter ceux qui ne sont pas d'accord avec vous plutôt d'accepter le débat : ce genre de livres a-t-il sa place dans dans une bibliothèque publique ? ou dans une liste d'ouvrage "recommandés" par différentes académies ? Car c'est de cela qu'il s'agit, rien d'autres. Quand à la photo... je ne vois personne "à poil", tous se dissimulent ! Franek et Daniau au moins allaient jusqu'au bout !

Kiki O - il y a 1 an à 19 h 19

Tout ça pour vous raconter qu'enfant à l'école des "bonnes" sœurs (dans les années 75) on nous arrachait les pages centrales de nos "Petit LAROUSSE" car nous y regardions le dessin d'un Homme et d'une Femme à Poil... Vive le retour en arrière de 40 ans... Satan est partout !

Mylène St-Pierre - il y a 1 an à 01 h 06

J'ai travaillé dans une bibliothèque scolaire. J'adore votre audace. Bravo d'avoir le courage de défendre vos convictions.

Germain - il y a 1 an à 10 h 13

Et pour la censure, bien réelle celle-là, de Léon Bloy ? Tout le monde reste habillé et regarde ailleurs ?

MAMYEBLUES - il y a 1 an à 10 h 18

HUMMM.... quand un membre du Gouvernement commence à s'en prendre à la culture, que les coupes budgétaires ne cessent de transformer en peau de chagrin, hummm.... çà sent le roussi ! comme des relents des années les plus sombres de notre histoire française ! Museler le citoyen pour lui faire accepter le pire, çà commence à l'école maternelle, tout le monde le sait bien ! Alors, BRAVO Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, battez-vous becs et ongles contre les rétrogrades de ce siècle sombre et destructeur ! Je vous accompagne dans cette lutte contre la destruction systématique de nos acquis et de ce qui a construit une France belle et attirante !

Daniel Bertrand.com - il y a 1 an à 11 h 03

Je suis rassuré de voir qu'il y a toujours des mouvements de révolte contre ces réactionnaires, se réclamant de religions ou de mouvements politiques, qui essaient constamment de nous ramener à des temps obscurs où les détenteurs du pouvoir veulent empêcher les autres de penser et de faire progresser la société. A poil Copé, à poil Le Pen, à poil les intégristes catholiques, islamistes, juifs... Je suppose que ça les dérange. Parce que moi, j'adore être à poil. Daniel BERTRAND

voyard - il y a 1 an à 12 h 28

Bravo ! Génial et en rien vous n'êtes ridicules. Le seule ridicule dans cette histoire est Copé, sans oublier ses amis cathos, de droite et de droite extrême ! Bravo, continuez !

Sauvage - il y a 1 an à 22 h 58

"quatorze acteurs du livre dans le Nord-Pas-de-Calais ont posé nu, " le nu est bien déshabillé et a perdu son s pour les quatorze acteurs Que cela ne vous empêche pas de respecter l'orthographe (nu sans s)

Marinette Volpini - il y a 1 an à 11 h 14

super fort !!! courageux ;; on pourrait tous s’essayer un calendrier des régions pour défendre l'intelligence des livres de jeunesse Bibliothécaires, libraires, éditeurs!!! tous ensemble à poil !! je plains juste le photographe!!! Marinette (bib)

Julen Torma - il y a 1 an à 12 h 58

Cette opération est un peu niaise. Je n'aime ni la droite ,ni la censure ,mais j'aimerai de meilleures manifestations contre des censures qui se croient de gauche....

Frank - il y a 1 an à 21 h 55

Cette fois-ci, c'est certain, mes enfants vont prendre des cours à la maison, bande de taré!

Jennifer McCormick - il y a 1 an à 05 h 20

Way to go you brave book lovers! Thank you for keeping this in the forefront so that people do not become numb to censorship!

Hubert - il y a 1 an à 17 h 47

Grotesque car il n'y a jamais eu l'idée de censure... Juste une critique de l'usage pédagogique supposé de ce livre qui balaie la notion de pudeur... D'autant plus grotesque que vous attestez par cette photo que justement il y a besoin de pudeur puisque vous vous cachez derrière les livres. Le but est juste de déplacer le débat du terrain où il se situait : la place de tels livres dans l'Education Nationale à un autre terrain : la dénonciation d'une droite supposée adepte de la censure. Pour masquer la réalité que dans les faits, c'est aujourd'hui la gauche qui censure...

ACKER Emmanuel - il y a 1 an à 09 h 00

(Tardivement) d'accord : la critique est un droit, l'indignation également, et les professionnels du livre n'ont pas eu le courage de poser à poil, donc approuvent implicitement la critique, sans même s'en rendre compte ! Quand à la censure, elle peut être effectuée par le parent accompagnant ; les familles sont autonomes, le bibliothécaire n'est qu'un informar, pas un maître à penser !

Françoise B. - il y a 1 an à 09 h 48

Voilà la preuve de la belle vitalité des libraires indépendants! Et un joli pied-d-nez à tous les affolés de la morale, tous les Tartuffe et tous les frileux. Plus les faux-culs genre Copé qui ne cherchent qu'à se faire mousser auprès d'eux.

close

S’abonner à #La Lettre