Par Clarisse Normand, le 25.03.2016 (mis à jour le 25.03.2016 à 08h22) Etranger

Librairies francophones : quelle relève ?

En mai 2013, à Athènes, Le Livre ouvert reçoit Alexia Kefalas pour son livre La méthode grecque : survivre à la crise (La Martinière). - ANTHONY PRIOVOLOS

Fragile et disparate, concurrencé par la vente en ligne, le réseau des librairies francophones à l’étranger voit pourtant émerger des visages neufs qui incarnent une nouvelle génération. Portraits.

En ce début de 2016, trois exemples viennent témoigner à la fois de la fragilité et de la résistance des librairies francophones dans le monde. A Beyrouth, El Bourj, haut lieu de la culture dans la capitale libanaise, fermera ses portes fin avril, victime des difficultés du pays. A Rio de Janeiro, Leonardo da Vinci échappe à une disparition programmée grâce à son rachat, le 1er mars, par un ex-dir

Lire la suite (10 240 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre