"La couverture de Michka est un modèle. Au centre, un charmant petit ours […] les bras chargés de jouets. Il regarde, la tête tournée en arrière, un petit oiseau qui volette [dévoilant tout l’enjeu du livre] : quel destin choisira le petit ours, celui d’un jouet inanimé ou celui d’un animal libre de courir dans les bois ?" s’interroge la spécialiste Nathalie Beau à propos de Michka de Marie Colmon

Lire la suite (230 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre