Marchands de bonheur | Livres Hebdo

Par Laurent Lemire, le 06.07.2018 (mis à jour le 06.07.2018 à 12h46) 23 août > Essai Israël-Espagne > Eva Illouz et Edgar Cabanas

Marchands de bonheur

Eva Illouz - DR/PREMIER PARALLÈLE

En 1971, le roi du Bhoutan préconisait le bonheur national brut (BNB) en complément du produit intérieur brut (PIB). Cet indice alternatif est devenu la marchandise fétiche d’une industrie mondiale. Une nouvelle science du bonheur a même fait son apparition: la psychologie positive. Elle prétend que le bonheur peut s’apprendre. C’est pour nous mettre en garde contre cette Happycratie qu’Eva Illouz

Lire la suite (1 400 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre