Par Isabel Contreras, le 17.03.2017 (mis à jour le 21.03.2017 à 16h52) entretien

Marie Sellier : "L’auteur se sent moins isolé aujourd’hui"

Marie Sellier - OLIVIER DION

A la veille du salon Livre Paris, la présidente de la Société des gens des lettres (SGDL) s’inquiète du nombre croissant d’éditeurs qui ne respectent pas leurs obligations contractuelles, tels Le Baron perché ou Palette..., et constate une hausse des actions collectives des auteurs à leur encontre. Elle plaide pour une plus grande transparence dans l’édition.

Marie Sellier - Nous avions été alertés qu'une cinquantaine d’auteurs ne parvenaient pas à obtenir leurs redditions de comptes et le paiement de leurs droits. La plupart de ces a

Lire la suite (5 830 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre