Par Vincy Thomas, le 20.04.2017 à 22h40 (mis à jour le 20.04.2017 à 23h00) Royaume Uni

Mathias Enard en finale du Man Booker International Prize 2017

Le prix Goncourt 2015 a été décerné à Boussole (Actes Sud) de Mathias Enard. - OLIVIER DION

Le lauréat sera révélé parmi les six finalistes le 14 juin.

Le Man Booker International Prize a dévoilé sa liste de six finalistes pour le prix 2017 qui sera révélé le 14 juin. Chaque finaliste et son traducteur recevront 1000£ tandis que le lauréat et son traducteur se partageront 50000£.

La sélection:
  • Mathias Enard (France), Compass, traduit par Charlotte Mandell (Fitzcarraldo);
  • David Grossman (Israël), A Horse Walks Into a Bar, traduit par Jessica Cohen(Jonathan Cape);
  • Roy Jacobsen (Norvège), The Unseen, traduit par Don Bartlett et Don Shaw(Maclehose);
  • Dorthe Nors (Danemark), Mirror, Shoulder, Signal, traduit par Misha Hoekstra (Pushkin Press);
  • Amos Oz (Israël), Judas, traduit par Nicholas de Lange (Chatto & Windus);
  • Samanta Schweblin (Argentine), Fever Dream, traduit par Megan McDowell(Oneworld).
Outre le français Mathias Enard, prix Goncourt 2015 pour Boussole (Actes sud), trois autres auteurs sélectionnés ont été traduits en français: Amos Oz (Judas, paru chez Gallimard en 2016, traduit de l'hébreu par Sylvie Cohen), David Grossman (Un cheval entre dans un bar, Seuil, 2015, traduit de l'hébreu par Nicolas Weill), et Roy Jacobsen, dont Les invisibles paraîtra chez Gallimard le 11 mai, traduit du norvégien par Alain Gnaedig.

L’an dernier, c'est l’écrivaine sud-coréenne Han Kang qui a été couronnée pour The Vegetarian, traduit par Deborah Smith et paru chez Portobello.
 
close

S’abonner à #La Lettre