Par Isabel Contreras, le 06.10.2017 à 12h23 (mis à jour le 06.10.2017 à 13h47) Proclamation

Michel Tremblay, lauréat du prix de la Fondation Prince Pierre de Monaco

Michel Tremblay

L’écrivain et dramaturge québécois Michel Tremblay a reçu, jeudi 5 octobre, le prix de la Fondation Prince Pierre de Monaco pour l’ensemble de son œuvre. Blandine Rinkel et Gilles Marchand ont également été récompensés.

Dans la soirée du jeudi 5 octobre, en présence de la princesse de Hanovre, les prix littéraires de la Fondation Prince Pierre de Monaco ont été décernés à l’opéra de Monte-Carlo à Monaco. L'écrivaine et dramaturge québécois Michel Tremblay a été distingué pour l’ensemble de sa "foisonnante" carrière, a rappelé le journaliste et écrivain Christophe Ono-dit-Biot qui animait la cérémonie.

30 romans, 26 pièces de théâtres, 7 scénarios de films et un livret d’opéra composent la carrière de l’auteur québécois qui a tenu à rendre hommage dans son discours de remerciement "aux 2000 personnages" présents dans ses œuvres. Doté de 15000 euros par la Fondation Princesse Grace, le prix littéraire de la Fondation Prince Pierre de Monaco récompense "un écrivain francophone de renom pour l'ensemble de son œuvre".

Son œuvre est disponible en France chez Actes sud (qui édite le 1er novembre dans la collection "Thesaurus" La diaspora des Rosiers, réunissant les neuf ouvrages de la saga). La maison d'édition avait publié son dernier livre, une autobiographie romancée, Conversations avec un enfant curieux, en mai dernier.

En parallèle, la Bourse de la Découverte, dotée de 12000 euros, a été attribuée à Blandine Rinkel pour son premier roman, L’abandon des prétentions, publié en janvier chez Fayard. Visiblement émue, la jeune auteure a pointé sur la scène de la salle Garnier, l’ironie de cette "drôle de réalité" qui couronne L’abandon des prétentions… à Monaco. Le jury a voulu saluer ce premier ouvrage sur la mère de l’auteure, "paysanne bretonne" férue de langues, qui se demande ce qu'est une vie réussie et inscrit cette question chaque jour sur un post-it, avant d'aller marcher. 

Enfin, le Coup de cœur des lycéens, doté de 6000 euros, est revenu à Gilles Marchand pour Une bouche sans personne publié en 2016 aux Forges du Vulcain et réédité ce 5 octobre par Points.

La fondation Prince Pierre de Monaco est présidée par Caroline de Monaco, princesse de Hanovre. Son conseil littéraire se compose de Jean Clair, Hélène Carrère d'Encausse, Jean-Loup Dabadie, Dany Laferrière, Marc Lambron, Amin Maalouf, René de Obaldia, Jean-Marie Rouart, Jean-Christophe Rufin, Danièle Sallenave, Frédéric Vitoux, Tahar Ben Jelloun, Philippe Claudel, Paule Constant, Didier Decoin, Marie-Claire Blais, Jacques de Decker, Bertil Galland, Alain Mabanckou, Jean d'Ormesson, Pierre Rosenberg et Antonine Maillet.

En 2016, le poète Adonis avait été récompensé  par le prix littéraire, et Paul Greveillac avait remporté la bourse de la Découverte pour Les âmes rouges (Gallimard).
close

S’abonner à #La Lettre