Par Isabel Contreras, le 11.04.2018 à 20h00 (mis à jour le 11.04.2018 à 20h11) Proclamation

Odile d'Oultremont, lauréate du prix de la Closerie des lilas 2018

Odile d'Oultremont - BARBARA IWEINS

L'auteure a été récompensée pour son premier roman, Les déraisons, paru en janvier aux Editions de l'Observatoire. Anne Dufourmantelle a reçu un prix spécial posthume.

Le prix de la Closerie des lilas a été remis, ce 11 avril, à Odile d'Oultremont pour son premier roman, Les déraisons, publié en janvier aux Editions de l'Observatoire. La présidente de ce jury exclusivement féminin, Amélie Nothomb, a également attribué un prix spécial "du lilas blanc" à Anne Dufourmantelle, en hommage à cette philosophe, psychanalyste, éditrice et écrivaine qui est morte accidentellement le 21 juillet à l'âge de 53 ans.

Elue au deuxième tour de scrutin, Odile d'Oultremont a reçu 9 voix contre 5 pour Gaëlle Josse et Une longue impatience (Noir sur blanc). Outre Anne Dufourmantelle, la quatrième finaliste était Isabelle Sivan pour Dankala (Serge Safran).

Dans ce premier roman, une relation d'amour faite de petites "déraisons" naît entre Adrien, employé d'AquaPLus, et Louise, une peintre. La jeune femme décide d'embellir la vie de cet homme qu'elle vient de rencontrer mais elle doit se faire soigner pour des tumeurs dans les poumons. Une lutte conjointe contre la maladie commence.

Au jury permanent, avec Emmanuelle de Boysson, Adélaïde de Clermont-Tonnerre, Carole Chrétiennot, Stéphanie Janicot, Jessica Nelson et Tatiana de Rosnay, s’ajoute cette année le jury invité composé de neuf personnalités féminines: Lydia Bacrie, Clotilde Courau, Diane Ducret, Virginie Ledoyen, Véronique Olmi, Marie-Claude Pietragalla et Sandrine Quétier. Le prix est doté de 3000 euros.

En 2017, le prix de la Closerie des Lilas a été attribué à Oriane Jeancourt-Galignani pour Hadamar (Grasset).
close

S’abonner à #La Lettre