Par Marine Durand, le 25.11.2016 à 18h34 (mis à jour le 25.11.2016 à 19h46) proclamation

Quatre lauréats pour le prix Roger-Caillois 2016

Régis Debray - CATHERINE HELIE

Régis Debray, Chico Buarque, Alain Corbin et Jacques Ancet ont été primés respectivement dans les catégories littérature français, littérature latino-américaine, essai et traduction.

La Société des lecteurs et amis de Roger Caillois, en collaboration avec le PEN Club français et la Maison de l'Amérique latine ont dévoilé, vendredi 25 novembre, les quatre lauréats du prix Roger-Caillois 2016, dont la particularité est de sacrer des auteurs et non des titres.

Régis Debray a été choisi dans la catégorie littérature française, et le chanteur et dramaturge brésilien Chico Buarque dans la catégorie littérature latino-américaine. En essai, l'historien Alain Corbin a été choisi, tandis que dans la catégorie "traduction", créée cette année, c'est Jacques Ancet qui a été primé. Les lauréats recevront leur prix lors d'une cérémonie organisée en janvier à la Maison de l'Amérique latine.

Régis Debray, lauréat du Prix Femina en 1977 et du Prix Novembre en 1996, a été membre de l'académie Goncourt entre 2011 et 2015. Ecrivain très prolifique, il est l'auteur de près de 70 essais, documents, romans et récits de voyage. Son dernier ouvrage, Carnet de route: écrits littéraires, est paru chez Gallimard en mai.

Chanteur, compositeur, dramaturge et romancier brésilien, Chico Buarque est l'auteur de cinq pièces de théâtre, cinq romans et de poèmes. En français, son œuvre est publiée chez Gallimard, dans la collection "Du monde entier". Le frère allemand, son dernier roman, est paru en février.

Alain Corbin est un historien spécialiste du XIXe siècle en France. Longtemps enseignant à la Sorbonne, il a travaillé sur l'histoire sociale des sens et l'histoire des représentations. Auteur d'une vingtaine d'ouvrages, parfois collectifs, il est principalement publié au Seuil, chez Flammarion et Albin Michel.

Jacques Ancet, est un poète et traducteur français. Il a publié de très nombreux recueils de poésie, dont le dernier, L'âge du fragment: chronique, illustré par Jean Murat, est paru chez Aencrages & co. Il a également traduit les poèmes de nombreux auteurs hispanophones parmi lesquels Jorge Luis Borges, Luis Cernuda, Antonio Gamoneda ou Francisco de Quevedo.

Le prix Roger-Caillois est un prix littéraire annuel, crée en 1991 par la Société des lecteurs et amis de Roger Caillois et la Maison de l’Amérique, en partenariat avec le PEN Club français. Il récompense un auteur latino-américain et un auteur francophone, un auteur d'essais depuis 2007 tandis qu'une mention destinée à distinguer un traducteur, une revue ou une collection de livres a été ajoutée en 2016.

En 2015, Jean-Paul Iommi-Amunatégui, Eduardo Halfon et Jean-Paul Demoule avaient été sacrés.
close

S’abonner à #La Lettre