Par Olivier Mony, le 30.06.2017 17 août > Roman France > Philippe Jaenada

Requiem pour des vies fracassées

Philippe Jaenada - L. REYNAERT/JULLIARD

Philippe Jaenada mène l’enquête en pleine Occupation pour se lancer dans une entreprise de réhabilitation.

Le 24 octobre 1941 fut une journée inhabituellement bien remplie au château d’Escoire, près de Périgueux. Ce jour-là, Georges Girard, le propriétaire des lieux, haut fonctionnaire du gouvernement de Vichy (qu’il n’aime toutefois guère), rejoint dès les premières heures du matin, à sa demande, son fils Henri, dont les frasques et les colères composent déjà la triste légende familiale, et sa sœur Am

Lire la suite (2 620 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (16 articles)

Cet article fait partie du dossier:

Thématique

Livre cité (1)

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre