Par Jean-Claude Perrier, le 09.02.2018 22 février > Biographie France > Raffaël Enault

Saint Dustan, comédien et martyr

Raffaël Enault - KÉVIN DRELON/ROBERT LAFFONT

Raffaël Enault raconte la double vie de William Baranès, alias Guillaume Dustan.

Au début du livre, le lecteur s’inquiète un peu. L’auteur, le jeune Raffaël Enault, 28 ans, créateur de mode et du magazine Gonzaï, se le dédie à lui-même, et mêle à son travail quelques chapitres de son "journal", où il raconte, entre autres, à la première personne, le making of de son enquête. On craint que le narrateur ne prenne le pas sur son sujet. Et puis non, mis à part une dernière interve

Lire la suite (2 250 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (15 articles)

close

S’abonner à #La Lettre