Par Catherine Andreucci, avec ca, le 07.06.2013

Scarlett Johansson assigne en justice l'éditeur de Grégoire Delacourt

Scarlett Johansson

L'actrice américaine poursuit Lattès, éditeur de La première chose qu'on regarde, pour utilisation et exploitation frauduleuse des droits de la personne.

Scarlett Johansson a assigné en justice les éditions Lattès pour «utilisation et exploitation frauduleuse des droits de la personne» dans le roman de Grégoire Delacourt, La première chose qu'on regarde, qui met en scène un sosie de l'actrice américaine, a confirmé la maison suite à une information révélée par Bernard Lehut ce vendredi matin sur RTL.

L'actrice américaine, représentée en France par ... Lire la suite (1 800 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Thématique

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre