Par Léopoldine Leblanc, le 28.09.2017 à 17h32 (mis à jour le 28.09.2017 à 18h02) - 1 commentaire Jeunesse

Séverine Vidal et Manu Causse, lauréats du prix Gulli 2017

Séverine Vidal et Manu Causse - PHOTO JÉRÔME PRÉBOIS

Le jury du prix de la chaîne de télévision jeunesse Gulli a distingué Nos cœurs tordus, paru chez Bayard Jeunesse.

Présidé par la romancière Michèle Reiser et sous le parrainage de Joann Sfar, le jury du prix Gulli 2017 du roman a récompensé  jeudi 28 septembre Nos cœurs tordus, de Séverine Vidal et Manu Causse, paru chez Bayard Jeunesse. L’histoire est celle du jeune Vladimir, handicapé de naissance, qui intègre un nouveau collège et tombe amoureux. Les deux auteurs succèdent à Pascal Prévot, auteur de Théo, chasseur de baignoires en Laponie, paru au Rouergue en 2016.
 
Ancienne professeure des écoles, Séverine Vidal, 48 ans, est l’auteure de près de 100 ouvrages jeunesse (romans pour adolescents, albums, bandes dessinées, etc.) parus chez de nombreux éditeurs, notamment Gallimard Jeunesse, Talents Hauts, Auzou, Milan Jeunesse, Magnard ou encore Sarbacane.
 
Manu Causse a exercé comme professeur de français avant de se consacrer entièrement à l’écriture. Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages (romans pour adolescents et adultes,  romans bilingues et albums) parus pour la plupart chez Talents hauts, Thierry Magnier et Denoël.

Récemment, ils ont à nouveau travaillé ensemble pour la coordination d’un recueil de nouvelles pour adolescents regroupant 14 autres auteurs contemporains. Intitulé 16 nuances de première fois, l’ouvrage est publié le 28 septembre chez Eyrolles.

Fondé en 2012, le prix Gulli distingue un ouvrage destiné aux 8-12 ans parmi une sélection de cinq finalistes. Les quatre autres livres en compétition étaient les suivants :
  • Les piqûres d’abeille, de Claire Castillon (Flammarion Jeunesse)
  • Les saisons de Peter Pan, de Christophe Mauri et illustré par Gwendal Le Bec (Gallimard Jeunesse)
  • Strada Zambila, de Fanny Chartres (Ecole des loisirs)
  • Un tigre dans le jardin, Anne-Marie Pol (Pocket Jeunesse).

1 commentaire déjà posté

Manon - il y a 2 mois à 12 h 12

Bonjour, Je crains que la légende de la photo soit erronée ! C'est Joann Sfar et pas Manu Causse qui pose à côté de Séverine Vidal ! M.

close

S’abonner à #La Lettre