Tourisme littéraire: le livre, la carte et le territoire | Livres Hebdo

Par Anne Gollion-Weiss, le 06.07.2018 (mis à jour le 06.07.2018 à 07h28) Société

Tourisme littéraire: le livre, la carte et le territoire

A la suite du succès mondial du Da Vinci code de Dan Brown, l’église Saint-Sulpice à Paris s’est mise à accueillir des pèlerins en short, venus voir la fameuse ligne méridienne matérialisée sur le sol de la nef. - OLIVIER DION

Associations, mairies, mais aussi offices du tourisme, tour-opérateurs et éditeurs se saisissent de l’engouement pour les best-sellers et de l’amour durable pour les classiques. Ils multiplient les propositions touristiques qui permettent d’arpenter les lieux réels ou fictionnels au cœur d’un roman adoré ou de mettre ses pas dans ceux d’un auteur inspirant.

Blanes, une station balnéaire anonyme de la côte catalane: son port, ses plages, son camping et désormais sa "route Bolaño", du nom du grand romancier chilien exilé en Espagne. La petite ville, située à une heure de route de Barcelone, était devenue un lieu de pèlerinage pour les aficionados de l’auteur de 2066 et des Détectives sauvages, romans fleuves et protéiformes au culte grandissant dès la

Lire la suite (15 290 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [4,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre