Par Clarisse Normand, avec cn, le 23.05.2008

Un front commun pour défendre le prix fixe du livre

© Olivier Dion

Un amendement à la loi de modernisation économique visant à réduire à six mois le délai à partir duquel peuvent être réalisés les soldes de livres suscite un tollé général. Auteurs, éditeurs et libraires publient un communiqué commun pour en demander le retrait. Ils sont soutenus par la ministre de la Culture et de la Communication, Christine Albanel.

Si l’on en croit les tout derniers échos parlementaires, l'intervention de la ministre de la Culture, Christine Albanel, et de ses services, ainsi que la mobilisation des professionnels du livre auraient favorisé le retrait de l’amendement défendu par Christian Kert, député des Bouches-du-Rhône (UMP), visant à réduire de deux ans à six mois le délai à partir duquel il est possible de vendre un ... Lire la suite (1 580 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Document lié

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre