Un sale gosse | Livres Hebdo

Par Olivier Mony, le 13.04.2018 (mis à jour le 13.04.2018 à 10h43) 26 avril > Récit Etats-Unis > Lenny Bruce

Un sale gosse

Lenny Bruce - DR/TRISTRAM

Première traduction des Mémoires de la légende foudroyée du stand-up américain, Lenny Bruce.

Pour beaucoup en France, s’il a un visage, c’est celui de Dustin Hoffman. L’acteur lui prête ses traits dans Lenny, l’impeccablement noir biopic de Bob Fosse qui fit l’événement du Festival de Cannes 1975. Jusque-là, Lenny Bruce, c’était surtout un nom qui se murmure. Dylan lui consacre une chanson, les Simon & Garfunkel l’évoquent, les Beatles le représentent sur le "Hall of fame" de la pochette

Lire la suite (2 120 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre