Par Laurent Lemire, le 13.10.2017 25 octobre > Histoire Espagne > Serafín Fanjul

Une grenade dégoupillée

Serafín Fanjul - ABC/L’ARTILLEUR

L’historien espagnol Serafín Fanjul remet en cause l’image d’une civilisation arabo-andalouse pacifique, tolérante et avancée.

Il faut toujours se méfier avec les sous-titres qui annoncent "la réalité historique"… Serafín Fanjul se propose de nous dire ce que fut vraiment Al-Andalus, les territoires de l’Espagne sous domination arabo-musulmane de 711 à 1492. Il a la légitimité pour cela. Professeur de littérature arabe à l’Université autonome de Madrid, membre de l’Académie royale d’histoire, ancien directeur du Centre hi

Lire la suite (2 040 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (16 articles)

close

S’abonner à #La Lettre