Bibliothécaire de l'année

[Grand Prix des bibliothèques] Raphaëlle Bats, chargée des relations internationales de l'Enssib

Raphaëlle Bats - Photo ROBIN CHAUCHOT, ENSSIB.

[Grand Prix des bibliothèques] Raphaëlle Bats, chargée des relations internationales de l'Enssib

Cette semaine, Livres Hebdo présentera chaque jour un des candidats à l’élection du prix du Bibliothécaire de l’année, pour laquelle les professionnels du livre sont appelés à voter. Aujourd’hui, Raphaëlle Bats, responsable de la mission Relations internationales à l'Ecole nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques.

Par Mylène Moulin,
Créé le 07.09.2020 à 14h09,
Mis à jour le 07.09.2020 à 15h53

Ce n'est un secret pour personne : Raphaëlle Bats est une hyperactive. Chargée des relations internationales de l'Enssib, cette conservatrice diplômée en philosophie du travail et docteure en sociologie, n'arrête jamais. Sélectionnée par la rédaction de Livres Hebdo dans la catégorie du prix du Bibliothécaire de l’année, elle est à l'origine du séminaire en ligne Biblio-Covid 19 "Les bibliothèques en temps de crise". Ce séminaire "d'intelligence collective" a été lancé en plein confinement pour réfléchir aux actions menées par les bibliothèques et à leur rôle dans la crise sanitaire. ​​​​​​Avec 1600 inscrits et 900 participants à la première session divisée en 11 ateliers parallèles, le succès de ce webinaire a montré l'inquiétude du métier confronté à des mutations profondes. 

Directe, drôle, et sur tous les fronts, Raphaëlle Bats est aussi très engagée dans les associations internationales comme l'AIFBD, où elle vient de terminer son mandat de présidente. Membre du Comité français international bibliothèques et documentation (Cfibd), et du comité permanent de la section Théorie et Recherche en bibliothéconomie de l’Ifla, elle fait partie du Programme de Plaidoyer International (IAP, International Advocacy Program)conçu pour promouvoir et soutenir le rôle des bibliothèques dans la planification et la mise en oeuvre de l'Agenda 2030 des Nations unies. 

#bibenaction

Passée par le SCD de l'Université Lyon 1 où elle assume pendant trois ans l'organisation de la Fête de la science et la responsabilité du pôle communication-valorisation, elle rejoint l'Enssib en 2011. Investie dans les activités d'enseignement et de recherche, elle succède en 2015 à l'illustre Bertrand Calenge à la tête du master Politique des bibliothèques et de la documentation (PBD) de l'école des bibliothécaires. La même année, elle lance avec Nathalie Clot sous le hashtag #bibenaction une collecte des actions menées par les bibliothèques françaises suite aux attentats. Attentive à l'évolution du métier de bibliothécaire et à la question du rôle politique et participatif des bibliothèques, elle anime en 2019 à l'Enssib le séminaire "Bibliothèques en (R)évolution". 

___________

Les nommés au prix du Bibliothécaire de l'année

Les professionnels du livre, lecteurs de Livres Hebdo, sont invités à désigner le "Bibliothécaire de l'année" en votant pour une des personnalités nommées par la rédaction du magazine.

Découvrez chaque jour le portrait d'un bibliothécaire sur livreshebdo.fr.
 
Les bibliothécaires nommés sont :
  • Caroline Poulain, directrice-adjointe, responsable du patrimoine de la BM de Dijon
  • Cécile Swiatek, directrice adjointe du SCD de Paris II Panthéon-Assas BU
  • Raphaëlle Bats, chargée de mission relations internationales à l'Enssib
  • Guy Flodrops, conservateur à la bibliothèque départementale du Nord.
  • Cyrille Jaouan, responsable de la médiation numérique à la médiathèque Marguerite Duras, à Paris.

Le  prix  du Bibliothécaire de l'année sera remis lors de la soirée de remise de prix à Paris, à la mi-novembre.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités