Disparition

Mort de l’écrivain atypique Hubert Lucot

Hubert Lucot - Photo DR

Mort de l’écrivain atypique Hubert Lucot

L’auteur du Grand Graphe est décédé le 18 janvier à l’âge 81 ans.

Par Cécilia Lacour,
Créé le 19.01.2017 à 13h14,
Mis à jour le 19.01.2017 à 14h00

Dans un communiqué, le Centre national du livre (CNL) "regrette la disparition du poète et écrivain Hubert Lucot", qui s'est éteint à l’âge de 81 ans, le 18 janvier.
 
Né en 1935 à Paris, le fils du réalisateur René Lucot écrit depuis sa plus tendre enfance mais n’a publié son premier ouvrage qu’à l’âge de 45 ans, affirmant alors qu’il n’est pas "fait pour faire des livres, [mais] pour écrire".
 
Auteur de poèmes et de livres brefs comme Crin (Pierre Mainard) ou encore Absolument (La Sétérée), il compose, en 1970 et 1971, Le Grand graphe (Le Tristram), un livre d’une seule page de 12 m2 aux phrases entrecroisées. Cette œuvre a orné le plafond de la station de métro parisienne Champs-Elysées-Clémenceau en 1990.
 
Cet homme insoumis aux codes littéraires classiques a été membre de la commission poésie du CNL de 1999 à 2001. Il a écrit 18 ouvrages dont le dernier, La Conscience, est paru en novembre chez P.O.L.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités