Mortel syndrome | Livres Hebdo

Par Alexandre Fillon, le 01.03.2013 (mis à jour le 11.10.2013 à 23h52) 7 mars > Premier roman Espagne

Mortel syndrome

Chaque matin, le héros de l’intrigant premier roman de Juan Jacinto Muñoz Rengel pense qu’il va mourir le jour même. Cet « homme de devoir kantien » est un tueur professionnel atteint de strabisme. Plus grave encore, son corps est rongé par la maladie. Au point qu’il craint de ne pouvoir en finir avec Eduardo Blaisten, qu’il suit depuis un an et deux mois. Une mission pour laquelle il a été payé d

Lire la suite (1 500 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Thématique

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre