Par Cécilia Lacour, le 04.12.2017 à 14h22 (mis à jour le 04.12.2017 à 15h00) lauréate

Carole Fily reçoit le prix Pierre-François Caillé de la traduction 2017

Carole Fily et Michelle Ortuno - DR/SFT

Carole Fily est distinguée pour sa traduction de L’étrange mémoire de Rosa Masur (Métailié) et Michelle Ortuno a reçu une mention spéciale du jury.

Le jury du prix Pierre-François Caillé de la traduction 2017 a remis son prix, vendredi 1er décembre, à Carole Fily pour sa traduction de l’allemand (Autriche) de L’étrange mémoire de Rosa Masur de Vladimir Verlib, paru chez Métailié le 18 février 2016.
 
Michelle Ortuno a reçu une mention spéciale du jury pour sa traduction de l’espagnol de Baby spot d’Isabel Alba (La Contre Allée, août 2016).
 
Fondé en 1981 et décerné par la Société française des traducteurs (SFT) avec le concours de l’Ecole supérieure d’interprètes et de traducteurs (ESIT) de l’université Sorbonne Nouvelle Paris 3, le prix Pierre-François Caillé de la traduction récompense un traducteur d’œuvres littéraires de fiction ou non-fiction en début de carrière dans l’édition. Doté de 3000 euros, il a vocation d’attirer l’attention du grand public sur le métier de traducteur.
 
L’année dernière, le prix avait été attribué à Lucie Modde pour sa traduction du chinois de Tout ça va changer de Lao Ma (Philippe Picquier).
close

S’abonner à #La Lettre