Chronique Juridique

Emmanuel Pierrat

Emmanuel Pierrat est avocat au Barreau de Paris et écrivain. Il codirige avec Sophie Viaris de Lesegno et Carbon de Seze le cabinet Pierrat & de Seze, qui compte une dizaine d’avocats. Emmanuel Pierrat est spécialiste en droit de la propriété intellectuelle. Il a été membre du Conseil de l'Ordre du Barreau de Paris et du Conseil National des Barreaux. Il est Conservateur du Musée du Barreau de Paris. Il écrit dans Livres Hebdo depuis 1995 et est chroniqueur sur BFM. Emmanuel Pierrat a publié de nombreux ouvrages juridiques sur le droit de l'édition et le droit du livre, ainsi que d’essais et livres illustrés sur la culture, la justice, la censure et la sexualité. Il est l'auteur de romans et recits, parus notamment au Dilettante et chez Fayard. Il a traduit, de l'anglais, Jerome K. Jerome et John Cleland, ainsi que, du bengali, Rabindranath Tagore. Emmanuel Pierrat collectionne les livres censurés et notamment les curiosa. Il est Président du Prix Sade. lire la suite

Il y a 1 jour 9 heures

Protéger la jeunesse et en finir avec les livres

De Tous à poil! à On a chopé la puberté, la littérature jeunesse, pourtant bien encadrée par la loi, subit des attaques qui la mène à une forme de nouvelle censure.

Il y a 1 semaine 1 jour

Le litige met aux prises l’artiste Peter Klasen et un photographe dont il a utilisé trois clichés pour réaliser des tableaux sans autorisation. Contrefaçon? Droit au "remix"?

Il y a 2 semaines 1 jour

En matière de contrefaçon, il suffit de pouvoir acheter un exemplaire dans une librairie parisienne ou sur un site français pour que les juridictions de la capitale soient compétentes pour trancher le litige.

Il y a 3 semaines 1 jour

La deuxième livraison de la Revue Droit & Littérature est aussi dense que le numéro inaugural.

Il y a 4 semaines 1 jour

Retour sur le lancement, par la Société des gens de lettres (SGDL), du Répertoire Balzac, service de référencement en ligne des ayants droits. 

Il y a 1 mois 6 jours

"L’évolution du numérique rend peu à peu obsolète la notion de support matériel original des œuvres, qu’il s’agisse de textes comme d’illustrations."

Il y a 1 mois 1 semaine

La parodie se doit en premier lieu d’être exempte de toute intention de nuire. Il s’agit là d’un exercice difficile, si ce n’est absurde, quand le ressort même de ce type d’humour repose sur un certain degré de méchanceté.

Il y a 1 mois 2 semaines

La loi « relative à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine » a-t-elle vraiment une utilité?

close

S’abonner à #La Lettre