Foire de Londres 2018: des thrillers familiaux et des dystopies féministes | Livres Hebdo

Par Anne-Laure Walter, à Londres, le 11.04.2018 à 21h16 (mis à jour le 11.04.2018 à 22h00) Tendance

Foire de Londres 2018: des thrillers familiaux et des dystopies féministes

Le centre international des droits de la Foire de Londres - ANNE-LAURE WALTER

Très sensibles aux tendances, les agents anglo-saxons proposaient lors de la dernière Foire du livre de Londres du 10 au 12 avril, un grand nombre de romans, qui surfent sur les séries télévisées à succès comme "Big Little Lies" ou sur le mouvement #MeToo.

Difficile de trouver les "buzz books" de l’édition 2018 la Foire internationale du livre de Londres qui se tient jusqu'au 12 avril dans la capitale britannique. Les emballements sur les 60 premières pages d’un manuscrit sont de plus en plus rares car le marché n’encourage pas les éditeurs-joueurs. Il y a cependant des grandes tendances qui émergent du centre des droits.
 
"On en a enfin fini des j Lire la suite (2 320 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre