La créatrice de la psychogénéalogie Anne Ancelin Schützenberger est morte | Livres Hebdo

Par Sophie Gindensperger, le 26.03.2018 à 13h05 (mis à jour le 26.03.2018 à 14h00) Disparition

La créatrice de la psychogénéalogie Anne Ancelin Schützenberger est morte

Anne Ancelin Schützenberger - MARIE-CLAUDE BONNET THIERRY

Cette pionnière du transgénérationnel, professeure émérite à l’université de Nice, célèbre pour son ouvrage Aïe, mes aïeux!, avait 98 ans.

Anne Ancelin Schützenberger, créatrice de la psychogénéalogie, est décédée à l'âge de 98 ans, ont indiqué les éditions Payot.

Pionnière du transgénérationnel, psychothérapeute, groupe-analyste, psychodramatiste de renommée internationale et professeure émérite à l’université de Nice, elle est l'auteure du célèbre, Aïe, mes aïeux! (Desclée De Brouwer, 1998), qui s'est vendu à plus de 350000 ... Lire la suite (490 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (2 articles)

close

S’abonner à #La Lettre