Par Marine Durand, le 06.10.2015 à 18h37 (mis à jour le 07.10.2015 à 11h23) - 2 commentaires édition

Le "Journal d'Anne Frank" ne tombera pas dans le domaine public en 2016

DR

Alors qu'une œuvre est censée tomber dans le domaine public 70 ans après la mort de son auteur, le Fonds Anne Frank de Bâle rappelle dans un communiqué transmis à Livres Hebdo que le célèbre Journal (Calmann-Lévy et Livre de poche) de la jeune fille juive, morte en mars 1945, bénéficie du régime des œuvres posthumes et reste protégé.

Le Journal d'Anne Frank ne tombera pas dans le domaine public au 1er janvier 2016 comme le voudrait le droit de la propriété intellectuelle en France, rappelle le Fonds Anne Frank de Bâle dans un communiqué transmis à Livres Hebdo, mardi 6 octobre, expliquant que l'œuvre de la jeune fille juive allemande répondait à une exception.

"Si la règle générale est celle des 70 ans pma ('post mortem autor Lire la suite (2 090 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Auteur cité (1)

Commentaire récent

“ Mais non. Anne Frank était bien allemande, née à Francfort en 1929, même si elle a vécu l'essentiel de sa courte vie aux Pays-Bas où sa famille, fuyant les persécutions nazies, a pu s'instal... ” Fabrice il y a 7 mois à 06 h 20
close

S’abonner à #La Lettre