Le palmarès de Printemps de la SGDL | Livres Hebdo

Par Marie-Christine Imbault, le 27.05.2014 à 12h15 (mis à jour le 27.05.2014 à 14h17) Proclamation

Le palmarès de Printemps de la SGDL

Chantal Thomas - © ULF ANDERSEN

Chantal Thomas reçoit le grand prix de littérature de la SGDL pour l’ensemble de son œuvre, à côté de dix autres auteurs primés lors de la session.

Chantal Thomas pour l’ensemble de son œuvre, Shumona Sinha prix du roman et Christine Jordis prix de l’essai recevront leurs prix, tous dotés, (entre 1500 et 6000 €) à l’Hôtel de Massa le 18 juin prochain, sous la présidence de Georges-Olivier Châteaureynaud.
 
L’ensemble du palmarès

Grand Prix SGDL de Littérature pour l’ensemble de l’œuvre : Chantal Thomas, L’échange des princesses (Seuil) qui paraît chez Points en septembre.
 
Grand Prix SGDL de Poésie pour l’ensemble de l’œuvre : Robert Nedelec, Quatre-vingts entames en nu (Jacques Brémond)
 
Grand Prix SGDL du Roman : Shumona Sinha, Calcutta (L’Olivier)
 
Grand Prix SGDL de l’Essai : Christine Jordis, William Blake ou l’infini (Albin Michel)
 
Grand Prix SGDL de la Nouvelle : Tonino Benacquista, Nos gloires secrètes (Gallimard)
 
Prix de Poésie Charles Vildrac : Jean Maison, Le boulier cosmique (Ad Solem)
 
Prix Paul Féval : Sophie Chauveau,  Noces de charbon (Gallimard)
 
Grand Prix SGDL du roman Jeunesse : Loïc Le Pallec, No Man’s land (Sarbacane)
 
Prix Baudelaire de traduction de l’anglais pour l’ensemble de l’œuvre : Sika Fakambi pour Notre quelque part de Nii Ayikwei Parkes (Zulma)
 
Prix Gérard de Nerval SGDL/Goethe Institut de traduction de l’allemand : Michel Vanoosthuyse pour L’art n’est pas libre, il agit (Ecrits sur la littérature 1913-1948) d’Alfred Döblin (Agone éditions)
 
Prix Maurice Edgar Coindreau de traduction de l’américain : Valérie Malfoy pour Le mur de mémoire, d'Anthony Doerr (Albin Michel).
close

S’abonner à #La Lettre