Par Isabel Contreras, le 20.10.2017 à 14h38 (mis à jour le 20.10.2017 à 15h44) Sélection

Les 12 titres de la sélection du prix des Deux Magots

Jean-Paul Caracalla - COPIE D'ÉCRAN/LES ENTRETIENS LITTERAIRES

Le jury du célèbre café parisien remettra son prix le 30 janvier.

Présidé par Jean-Paul Caracalla, le jury du prix des Deux magots a dévoilé, vendredi 20 octobre, une première sélection composée de 11 titres. Grasset ne place pas moins de quatre titres dont La disparition de Josef Mengele d'Olivier Guez, favori de la saison des grands prix d'automne et encore en lice pour le Goncourt, le Renaudot, le Médicis et l'Interallié.

Abonné aux meilleures ventes depuis sa sortie le 16 août, Les Bourgeois d'Alice Ferney arrive à s'inscrire dans cette première sélection des Deux magots alors qu'il a été boudé par la plupart des jurys des prix d'automne.

La deuxième et dernière sélection sera annoncée le 11 décembre et la proclamation aura lieu le 30 janvier. Cette année, Kéthévane Davrichewy a été recompensée pour L'autre Joseph, paru chez Sabine Wespieser.

Le jury est composé de Sabine Audrerie, Jean Chalon, Jean-Luc Coatalem, Marie-Laure Delorme, Eric Deschodt, Louis Doucet, Pauline Dreyfus-Hennessy, Pierre Kyria, Gilles Lapouge, Etienne de Montety, Marianne Payot et Anne Pons.

Les 12 titres sélectionnés:
  • Ma reine de Jean-Baptiste Andrea (Iconoclaste)
  • Dans l’épaisseur de la chair de Jean-Marie Blas de Roblès (Zulma)
  • Une fille dans la jungle de Delphine Coulin (Grasset)
  • La gloire des maudits de Nicolas d’Estienne d’Orves (Albin Michel)
  • Les Bourgeois d'Alice Ferney (Actes sud)
  • Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud (Flammarion)
  • La disparition de Josef Mengele d'Olivier Guez (Grasset)
  • La Serpe de Philippe Jaenada (Julliard)
  • Pirotte ou le pays du hasard d'Emmanuel Rimbert (Pierre-Guillaume de Roux)
  • La nostalgie de l’honneur de Jean-René Van der Plaetsen (Grasset)
  • La fille à la voiture rouge de Philippe Vilain (Grasset)
  • L’ordre du jour d'Eric Vuillard (Actes sud)
close

S’abonner à #La Lettre