Par Claude Combet, le 16.10.2017 à 18h02 (mis à jour le 16.10.2017 à 20h00) Prix littéraire

Les finalistes du prix Marco Polo Venise 2017

Pietro Grossi, Nicola Lagioia, Alessandro Piperno et Emanuele Trevi - DR

Quatre titres sont en lice pour le prix qui récompense un roman italien traduit en français. Le lauréat sera dévoilé le 21 novembre et recevra le prix le 18 janvier à l’ambassade d’Italie à Paris.

Le jury du prix Marco Polo Venise 2017, présidé par Christine Bach qui l’a créé et Umberto Vattani, président de l’université internationale de Venise, s’est réuni le 11 octobre pour établir sa dernière sélection. Il délibérera le 21 novembre et remettra le prix au lauréat et au traducteur le 18 janvier à l’Ambassade d’Italie à Paris.

Soutenu par Christian Masset, ambassadeur de France en Italie et Giandomenico Magliano, ambassadeur d’Italie en France, le prix récompense, pour la seconde année, "un roman italien traduit en langue française" et a pour but "de participer à la diffusion de la culture entre la France et l’Italie et de célébrer les liens fraternels entre les deux pays". Pour la première fois, il portera aussi une attention particulière à la traduction et à sa qualité "qui participe au travail éditorial de la littérature italienne".

Quatre titres ont été choisis parmi une sélection de treize titres parus en 2017:
  • Le passage, de Pietro Grossi, traduit par Nathalie Bauer (Liana Levi)
  • La Féroce, de Nicola Lagioia, traduit par Simonetta Gregio et Renaud Temperini (Flammarion)
  • Là ou l’histoire se termine, d’Alessandro Piperno, traduit par Fanchita Gonzalez-Batlle (Liana Levi)
  • Le peuple de bois, d’Emanuele Trevi, traduit par Marguerite Pozzoli (Actes Sud)
close

S’abonner à #La Lettre