Par Olivier Mony, le 19.05.2017 7 septembre > Roman France > Yannick Haenel

Parmi les daims blancs

Yannick Haenel - FRANCESCA MANTOVANI/GALLIMARD

Un homme seul, un scénario sur la vie de Melville, les dernières années de celle de Michael Cimino, sont au centre du très beau et mystérieux Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel.

C’est une phrase d’Herman Melville : "En ce monde de mensonges, la vérité est forcée de fuir dans les bois comme un daim blanc effarouché." C’est très joli les daims blancs, c’est très rare aussi, tout autant que la vérité. Celle, intime, artistique, secrète, que traque le narrateur de Tiens ferme ta couronne, le nouveau roman, rêveur et réflexif, de Yannick Haenel qui, à coup sûr, constituera l’u

Lire la suite (3 000 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre