Par Pierre Georges, à Deauville, le 16.04.2016 à 21h27 (mis à jour le 16.04.2016 à 22h00) - 1 commentaire Proclamation

Virginie Despentes reçoit le prix de la Ville de Deauville

Jérôme Garcin, Virginie Despentes et Philippe Augier, maire de deauville - PIERRE GEORGES

Vernon Subutex Vol 2 (Grasset) de Virginie Despentes a été distingué par le prix de la Ville de Deauville samedi 16 avril. Fanny Chiarello a également été couronnée pour Dans son propre rôle (L'Olivier).
 

Le festival Livres et Musiques de Deauville, qui se déroule du 16 au 18 avril, a remis les prix littéraires de son millésime 2016. Le prix de la Ville de Deauville a ainsi récompensé, lors d'une soirée en présence des auteurs sélectionnés, Virginie Despentes pour Vernon Subutex Vol 2, publié chez Grasset. 
 
"Il s'agit d'un livre impressionnant, dressant une fresque contemporaine d'une tendresse et d'une mélancolie incroyable", ont salué les membres du jury. "Qu'est ce que ca fait du bien de lire ça !", ont-ils ajouté à l'attention de Virginie Despentes. Cette dernière a ensuite évoqué l'écriture du troisième opus des aventures de Vernon Subutex, en cours, et un projet de série télévisée pour Canal +. La soirée s'est clos par une longue et touchante lecture du roman par la comédienne Anne-Marie Philippe.  

Le roman de Virginie Despentes a déjà été récompensé par le Prix Anaïs Nin 2015, le prix Landerneau 2015 (roman), le prix du Roman-News 2015 et le prix de la Coupole 2015.
 
Le prix de la Ville de Deauville, doté de 4 500€, met à l'honneur depuis 2004 les auteurs contemporains pour qui la musique est un des enjeux de création. Le jury, présidé par Jérôme Garcin, avait, outre Vernon Subutex, sélectionné Le piano dans l’éducation des jeunes filles de Stéphane Barsacq (Albin Michel), Vivre cent jours en un de Philippe Broussard (Stock), Dans son propre rôle de Fanny Chiarello (L’Olivier), La divine chanson (Zulma) d'Adbourahman Waberi, Pirates de Fabrice Loi (Gallimard), Madame Rêve de Pierre Grillet (Stock) et de A L'Opéra, Monsieur d'Olivier Baumont (Gallimard).
 
Un peu plus tôt dans la journée, lors de l'inauguration officielle du festival, la médiathèque de Deauville avait par l'intermédiaire de sa directrice, Gwenaelle Lancelot, couronné Fanny Chiarello avec le prix des lecteurs pour Dans son propre rôle publié aux éditions de l'Olivier.  "Plus de 1100 personnes ont voté pour votre texte aux qualités très littéraires", a expliqué Gwenaelle Lancelot à Fanny Chiarello qui s'est empressée de remercier tous les lecteurs de la ville ayant voté pour elle, "mais pas les autres", a-t-elle ironisé. 
 
Enfin, le prix des Ados de Livres & Musiques sera remis lundi 18 avril en clôture du festival à Bluebird de Tristan Koëgel (Didier jeunesse).
 

1 commentaire déjà posté

Marie-laure Lenoir - il y a 1 an à 11 h 25

je trouve ce prix de Livres et Musiques intéressant car il correspond bien à des choix de vie agréables. Le lien de la Musique avec la Littérature me semble évident mais il ne l'est pas pour tout le monde et c'est bien que la ville de Deauville ait reçu cette manifestation intellectuelle et artistique en avril 2016. On jouait du piano chez nous de mère en fille et j'ai retenu le livre de stéphane Barsacq : le piano dans l'éducation des jeunes filles qui me parait un excellent sujet car il a dominé ma vie. Je vais donc le lire. Merci à cet auteur. Il est vrai que le fait de jouer bien d'un instrument change la vie d'une personne et je suis heureuse que la musique soit de plus en plus entrée dans nos vies : les salles de concert sont pleines, les églises qui font des concerts d'orgue aussi ou des concerts, la vie musicale est passionnante ... et en évolution et en ébullition. Merci donc aux auteurs de montrer leurs émotions quand on écoute ou que l'on joue de la musique et de faire connaître cet art musical grâce à leur plume et de le rendre accessible ainsi à des gens qui n'en auraient pas eu l'occasion encore et de faire des adeptes.

close

S’abonner à #La Lettre