Par Cécilia Lacour, avec The Guardian, le 05.02.2018 à 13h12 (mis à jour le 05.02.2018 à 14h00) Polémique

30 éditeurs anglais critiquent l'américanisation du Man Booker Prize

La décision prise en 2014 d'ouvrir le Man Booker Prize à tous les auteurs anglophones publiés au Royaume-Uni est dénoncée par 30 éditeurs anglais qui craignent un "futur littéraire homogène".

Trente éditeurs anglais ont adressé une lettre aux organisateurs du Man Booker Prize, les exhortant de revenir sur leur décision d'inclure des auteurs américains dans les sélections de la plus prestigieuse des récompenses britanniques, a révélé The Guardian le vendredi 2 février.
 
Auparavant réservé aux romanciers britanniques, irlandais et ressortissants des 52 Etats du Commonwealth, le Man Booker Prize s'est ouvert, en 2014, à tous les auteurs anglophones publiés au Royaume-Uni. "Cette décision permet de prendre en compte la dimension internationale toujours plus importante de l'édition et de la lecture. Nous pensons que ces changements encourageront autant l'édition traditionnelle que les nouveaux éditeurs, et attirera l'attention des lecteurs du monde entier sur le meilleur de la fiction littéraire », expliquait alors Jonathan Taylor, porte-parole de The Booker Prize Foundation.
 
Deux lauréats américains depuis 2014
 
Les 30 éditeurs britanniques estiment cependant que la volonté de rendre le prix plus international n'a pas eu l'effet escompté. Ils dénoncent une "restriction" de la diversité littéraire et une domination américaine dans les sélections du prix britannique. Ils craignent que la décision prise en 2014 crée un "futur littéraire homogène".
 
"La règle n'a pas été spécifiquement créée pour inclure des auteurs américains […] Les juges du Man Booker Prize ont la mission de dénicher et élire le meilleur roman de l'année, écrit en anglais. Les organisateurs du prix considèrent que cette mission ne peut être contrainte ou compromise à cause des frontières nationales", indique en guise de réponse la fondation dans un communiqué.
 
Depuis que les règles du Man Booker Prize ont changé en 2014, quatre auteurs ont été récompensés: deux Américains – George Saunders (2017) et Paul Beatty (2016), un Australien – Richard Flanagan (2014) – et un Jamaïquain – Marlon James (2015).
 
Pour 2018, l'inscription d'un roman publié est ouverte jusqu'au 15 juin. Le Man Booker International Prize sera, de son côté, décerné le 22 mai.
close

S’abonner à #La Lettre